Vous êtes ici : Accueil » Parc » PNR du Haut-Allier : l’audition finale a bien eu lieu ce 9 juin

PNR du Haut-Allier : l’audition finale a bien eu lieu ce 9 juin

D 11 juin 2016     H 18:05     C 0 messages


Malgré la demande d’annulation de Mr W la réunion finale avant décision du ministère s’est bien tenue à Paris jeudi dernier.

Si la promesse que Ségolène Royal lui aurait fait de ne pas acter le parc après un avis probablement favorable du Conseil National de la Protection de la Nature n’est pas respectée, il s’agira bien d’un nouveau camouflet pour le président W souvent qualifié d’opportuniste et clientéliste. Voici le communiqué officiel de l’association de préfiguration du Parc naturel régional des sources et gorges de l’Allier :


10 Juin 2016

Une délégation du PNR a été entendue par le Conseil national de la protection de la nature hier à Paris. C’est la dernière étape formelle prévue par la procédure avant l’attribution du label par le premier ministre.

Emmenée par l’association de préfiguration du Parc (Christine Banassat et Gérard Souchon) la délégation rassemblait des représentants de la Région Auvergne Rhône-Alpes (Peter VIGIER et Marie-Agnès PETIT) de la Région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées (Aurélie MAILLOLS) et des Départements de Haute-Loire (Marie-Laure MUGNIER) et de Lozère (Bernard PALPACUER). Tous les élus ont pu dialoguer avec la commission qui devrait donner prochainement son avis à la ministre en charge de l’environnement.

On note évidemment la neutralité du ton qui prend en compte les nouvelles positions (obligées - on ose encore l’espérer) du président du SMAT Peter Vigier et de la présidente de l’association de préfiguration Christine Banassat.

Mais une des personnes de la délégation interrogée par nos soins est plus prolixe et affirme : "Ca s’est plutôt bien passé jeudi, la commission a rappelé qu’elle rendait un avis technique, ca devrait être positif je pense. La région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées a été super, un très bon soutien. Ca n’a pas été le cas de la région Auvergne Rhône Alpes qui est venue avec l’idée d’enfoncer le dossier. Il faut maintenant que les élus locaux restent soudés..."


Voir en ligne : Le communique de l’association de préfiguration

Un message, un commentaire ?
Qui êtes-vous ?
Votre message

en bref


dans la presse


recherche


infolettre

naviguer par mots


le temps