Vous êtes ici : Accueil » Bien Vivre » Alleyras : de nouveaux produits fermiers prochainement

Alleyras : de nouveaux produits fermiers prochainement

D 25 octobre 2013     H 18:26     A mko     C 0 messages


agrandir

Arrivés en mars de cette année tout droit de la ville - Saint-Etienne - Yann, programmeur informatique dans une vie antérieure et sa compagne Alice essaient d’installer une petite ferme autour du dernier moulin à farine restant sur le ruisseau Malaval au Pont d’Alleyras.

Leur idée est de se nourrir toute l’année de leur production ainsi que leur famille, et de proposer le surplus à la vente.

Leur principe est de respecter les équilibres écologiques via un grand jardin sain associé à quelques animaux. Ils travaillent donc selon une éthique plus que bio puisqu’ils l’assurent : le label est désormais galvaudé, un peu donné à n’importe qui, pour répondre à la demande croissante et la distribution en grandes surfaces.

On l’aura compris, pas d’estampille du fameux label, pas de tape à l’oeil, mais tout a été pensé pour assurer aux éventuels futurs consommateurs une très bonne qualité, après une période 2013 non productive, d’apprentissages, d’ajustements et surtout d’essais.

Ils espèrent donc proposer au printemps prochain quelques légumes et quelques oeufs à qui veut, de préférence en circuit le plus court possible ; directement du producteur au consommateur, sans transport, assurant de meilleurs prix et un revenu correct pour l’exploitant.

Comment celà va-t-il fonctionner ?

- Côté produits du jardin, peut-être disponibles à la fin du printemps prochain, on privilégie les semences anciennes, plus robustes, en évitant les légumes non adaptés, au bénéfice des cucurbitacées, pommes de terre, blettes, salades de variété Arrowhead (jolie feuille panachée en forme de tête de flèche)...

- Côté volailles on trouve, en totale liberté : des poules de races anciennes principalement Marans, dites aux oeufs d’or - de couleur roux -, et Sussex aux oeufs blancs, mais aussi des poules de race locale Malvoisine. Un apport de nourriture en blé biologique est effectué. Des oeufs seront disponibles dès qu’elles commenceront leur cycle de ponte prévu pour cet hiver.

Yann et Alice proposeront aussi les oeufs de leur cinq oies de Toulouse, qui gambadent au Pont, beaucoup les avaient déjà repérées.

Nous leur souhaitons la bienvenue dans les gorges de l’Allier et le plein succès pour leur initiative.

Pour les contacter :
Yann et Alice
0471575559

en bref


dans la presse


recherche


infolettre

naviguer par mots


le temps