Vous êtes ici : Accueil » La Nature » Barrage de Poutès : l’optimisation payante !

Barrage de Poutès : l’optimisation payante !

D 5 janvier 2019     H 17:48     A Jean Le Blanc     C 0 messages


agrandir

2019-2022 : « nouveau Poutès optimisé »

2019 sera très vraissemblablement l’année de l’important réaménagement du barrage de Poutès.

Afin de mieux s’y retrouver dans le "feuilleton Poutès", voici un bref historique :

- 1941 : Construction du barrage

- 1956 : EDF signe la première concession d’explotation du barrage

- 2015 : EDF s’engage à nouveau dans une concession de 50 ans validant ainsi le principe de reconfiguration complète du barrage actuel de Poutès

- fin 2015 : Fort de cette nouvelle concession, EDF annonce d’importants travaux sur le barrage. Issu d’un long processus de 25 ans de discussions et d’adaptations progressives, le projet concilie les enjeux de tous les acteurs : associations de protection de l’environnement et de pêche implantées localement, riverains, EDF et élus du territoire. Ce projet est alors décrit comme avant-gardiste et exemplaire.

- mai 2016 : EDF décide l’ajournement du projet pour des raisons financières dans un contexte économique défavorable (baisse du prix de l’électricité)

- début 2017 : Il est annoncé que les travaux vont démarrer dès juin 2017, et ils vont durer 6 ans, jusqu’à 2022. Le nouveau phasage est conçu pour étirer dans le temps les investissements.

- été 2017 : La première phase est lancée, le barrage est alors réduit de 3,3 kms à 1 km définitivement.

- septembre 2018 : Depuis 2016, EDF a travaillé sur différentes pistes pour réduire le coût du projet initial d’un côté et tenter de trouver de nouveaux financeurs de l’autre. Le pari semble relevé et un nouveau projet voit le jour en 2018 sous le nom de : « nouveau Poutès optimisé ». Un avenant à la concession a été signé par EDF entérinant ainsi une évolution du projet d’origine. L’optimisation du projet permet de minimiser l’investissement en évitant la construction d’une nouvelle prise d’eau. Cela permet une mise en œuvre plus rapide avec le gain d’un an de travaux. Enfin, 91 jours par an, le barrage sera "vanne ouverte" et le barrage ne constituera plus un obstacle. Ces 91 jours "de transparence" correspondent aux périodes majeures de migration des saumons. La migration du saumon redeviendra naturelle sur cette période (montaison et dévalaison).

- décembre 2018 : fin de l’enquête publique sur le projet « nouveau Poutès optimisé »

- 2019 - 2022 : voici 3 vidéos qui illustrent la réalisation des travaux, année par année (liens ci-dessous)


Travaux 2019


Travaux 2020


Travaux 2021

 
 

Ces trois prochaines années seront donc très actives dans cette partie de la vallée du Haut-Allier de par l’envergure du chantier. Gageons qu’Alleyras en bénéficiera et que les retombées seront intéressantes pour les acteurs économiques de la vallée.
Un message, un commentaire ?

en bref


dans la presse


recherche


infolettre

naviguer par mots


le temps