Vous êtes ici : Accueil » Alleyras » Orange et la désertification rurale : à Alleyras orage le vendredi = plus (...)

Orange et la désertification rurale : à Alleyras orage le vendredi = plus d’Internet pendant 3 jours ! [MAJ avec la 1ère réponse d’Orange]

D 20 juillet 2015     H 10:00     A mko     C 0 messages


agrandir

Chez Orange on n’a pas encore inventé les disjoncteurs à réarmement automatique et de plus aucun technicien n’est d’astreinte le week-end semble-t-il donc les abonnés ADSL sont obligés d’attendre un jour ouvrable, le lundi, pour qu’un technicien soit dépêché pour venir réenclencher l’électricité dans le central téléphonique desservant toute la commune.

A Alleyras, commune touristique au centre du futur parc naturel des Sources et Gorges de l’Allier, les citoyens et les visiteurs ne disposent déjà d’aucune couverture de téléphonie mobile, mais de plus quand Internet se coupe, suite à un trop fort orage qui provoquerait le déclenchement du disjoncteur sur lequel est branché le matériel ADSL dans le central téléphonique, Orange ne daigne envoyer un technicien que les jours ouvrables !

C’est en effet le matériel d’Orange (ex France Télécom) qui distribue Internet pour le compte de tous les autres fournisseurs d’accès. Donc nous sommes dépendants du bon vouloir de ces messieurs.

Oh il existe bien depuis 40 ans si ce n’est 50 des disjoncteurs qui se réarment automatiquement, mais pas chez Orange. Chez Orange c’est encore manuel. Et on doit attendre qu’un technicien reprenne son boulot le lundi matin. Parce le service n’est pas assuré 7 jours sur 7.

Un gus d’Orange est venu au central ce lundi à 10h45. Deux minutes après Internet était à nouveau redistribué dans les foyers, les entreprises et les commerces.

Ils se plaignent encore ces péquenots à Alleyras ?

Oui on se plaint :

- Le débit à Alleyras est plafonné par Orange à 2 Mbs pour toute la zone. Pourquoi ? Parce que le central n’est pas fourni en Internet via une fibre optique qui aurait un débit suffisant mais par de vulgaires fils de cuivres identiques à vos fils téléphoniques. Malgré nos demandes, rien ne bouge et rien n’est prévu pour nous dans les prochaines années. Aucune montée en débit avec les nouvelles technologies (VDSL) non plus. Ils n’arrivent même pas à distribuer les 20 Mbs que permet l’équipement du central d’’Alleyras (ALS43 de son doux nom). Vous lisez bien.

- Et le très haut débit pour nous ce sera NIET. Ce qui est prévu pour nous c’est le satellite, plafonné à 8Mbs, ce qui est déjà aucunement du THD, mais surtout qui constitue un palliatif totalement inutilisable, instable et non fiable : tous les utilisateurs sans exception se plaignent d’un débit égal à ZERO (0) aux heures de pointe, de 17h à 23h.

La région, qui promet dans ses pubs une couverture auvergnate en THD à 100% se fout ouvertement de nous, pauvres ruraux d’Alleyras. Et elle le sait parfaitement, nous nous en sommes plaints plusieurs fois (voir nos articles).

Malgré les démarches interrogatives de la municipalité, les belles paroles rassurantes des uns et des autres, au Conseil départemental de Haute-Loire, à la région, des députés du département, et même des dernières promesses ridicules du premier ministre "Plus de zones blanches d’ici fin 2016", aucune réponse concrète ne nous est apportée. Nous restons avec un débit minable qui stagne depuis dix ans, qui s’écroule aux heures de pointe, et un service qui se dégrade d’année en année.

Nous venons d’écrire notre ras le bol :

- au département de Haute-Loire et ses représentants,

- à la région Auvergne et ses instances dédiées à Internet :
Auvergne Numérique et Auvergne Trés Haut Débit,

- au député dont nous dépendons,

- au président d’Orange et ses représentants.

PDF - 113.6 ko

Gageons que comme d’habitude aucune réponse ne nous sera apportée si ce n’est des missives évasives de politesse avec toujours les bonnes excuses.

La patience ayant des limites, bientôt nous ne serons plus polis.

[Mise à jour du 21 juillet avec la réponse condescendante du Service des Relations clients]

Par mail :


Monsieur Gouttebroze,

Vous avez adressé un courrier à notre président, Monsieur Stéphane Richard, qui m’a confié le soin de vous répondre.

Dans cette lettre, vous exprimez votre mécontentement lié au délai de rétablissement de l’ADSL dans la commune de Alleyras suite à des Orages.

Je regrette les désagréments que les administrés et vacanciers ont rencontrés et comprends les problèmes que cette situation a pu engendrer.

Dès réception de votre courrier, j’ai sollicité nos équipes techniques pour qu’elles m’apportent des explications et solutions pour l’avenir.

Je vous communiquerai ces éléments dans les jours à venir ; en attendant n’hésitez pas à me contacter au XXXXXXXX si nécessaire, ou me communiquer un numéro de contact.

Cordialement,

Carol Brenier
Chargée des Relations Clients

Nous attendrons donc.

[MAJ du 14 août 2015]

Nous venons de recevoir la réponse de la direction, elle est analysée dans cet article.

en bref


dans la presse


recherche


infolettre

naviguer par mots


le temps

sur twitter