Vous êtes ici : Accueil » Environs » Gorges sauvages de l’Allier : comme l’éboulement la saison touristique (...)

Gorges sauvages de l’Allier : comme l’éboulement la saison touristique s’écroule

D 7 juillet 2015     H 08:37     A mko     C 0 messages


agrandir

Réouverture des voies coupées par l’éboulement prévue fin d’été, début d’automne : dans les gorges sauvages, à Alleyras, à Chapeauroux et jusqu’à Langogne, les commerçants accusent le coup de la perte des visiteurs estivaux amenés par la ligne du train Cévenol et le train touristique.

Hier soir se tenait une réunion en préfecture de Haute-Loire afin de faire un point sur le calendrier de réouverture de la ligne ferroviaire des Cévennes et de la route départementale 40, dans les gorges sauvages de l’Allier entre Monistrol et Langogne. Les représentants de WWF étaient absents mais le plan ne souffrira pas d’éventuelles procédures ou plaintes en justice. Il y aurait entente entre les protagonistes.


Début juillet les blocs obstruant la RD40 toujours en l’état

La RD 40 rouverte en dernier

Il a donc été communiqué que la circulation des trains serait rétablie d’abord avec un délai de fin d’été / début d’automne. Les rochers immédiatement menaçant seront traités, la voie ferroviaire rouverte, puis la route RD40 sera déblayée et un énorme bloc potentiellement dangereux mais moins menaçant sera fixé. Enfin la petite route sera redonnée aux usagers.

La fin des travaux sur la voie SNCF repoussée

Les travaux SNCF sur la voie qui devaient se terminer début juillet sont étalés dans le temps vu les difficultés induites par l’éboulement. Deux équipes distinctes, d’Auvergne et du sud de la France travaillent au nord et au sud simultanément et respectivement.

Et une saison touristique en peau de chagrin

Toujours est-il que l’impact sur la saison est immédiat : les commerçants, restaurants, gites et autres lieux d’activité estivale sont directement impactés par la coupure tant par celle de la ligne de train que par celle de la route qui amènent bon nombre de cyclistes et motards.

A retenir donc : pas de train Intercité Cévenol ni de TER dans les gorges de l’Allier cette année. Espérons simplement qu’il n’y aura pas de travaux d’automne nécessitant une nouvelle coupure de la ligne.

en bref


dans la presse


recherche


infolettre

naviguer par mots


le temps