Vous êtes ici : Accueil » Environs » Gorges Sauvages du Haut-Allier : on se fait pimpantes

Gorges Sauvages du Haut-Allier : on se fait pimpantes

D 29 avril 2015     H 15:19     A mko     C 0 messages


agrandir

Il était temps... Les villages de notre vallée du haut Allier prennent conscience de la nécessité d’être présentables pour accueillir pèlerins, marcheurs et touristes. Mais aussi pour embellir le quotidien des habitants.

Après Monistrol il y a quelques années, après Saint-Préjet d’Allier et Saint-Jean Lachalm l’an dernier, voilà que Saint-Privat d’Allier se lance dans la valorisation historique de son centre ancien. On nous souffle qu’un appel d’offres vient d’être lancé. Le budget des travaux prévu est de plus de 600 000 euros.

Et Alleyras qui en a bien besoin nous direz-vous ?

Et bien en plus du fait qu’elle s’est déclarée Remarquable au sein de la charte du parc naturel régional des sources et gorges de l’Allier (page 143), cette charte d’objectifs dont la commune s’engage à respecter l’esprit et, nous citons, d’améliorer le village et ses abords, incluant la perception depuis les voies d’accès (routières, ferroviaires, pédestres...), la municipalité vient de confier à un architecte paysager une étude concernant le quartier de la gare et est en train d’avancer dans la réhabilitation des fours de potiers.


Visite de faisabilité pour l’aménagement du four du pont de Vabres ce 29 avril par la communauté de communes, un bureau d’architectes, l’association des Amis de la Tour de Vabres ainsi que d’autres décideurs

Au niveau sentier de grande randonnée le nouveau GR 470 qui passe par Alleyras s’est vu dégagé, débroussaillé ce printemps par une équipe de passionnés de la fédération de Haute-Loire avec l’appui d’un employé municipal ainsi que de bénévoles. Un chemin équipé par la commune de deux systèmes de portiques pour les marcheurs afin d’éviter la fuite des animaux en pâture, un au niveau du château de la Beaume, l’autre au niveau du Pont d’Alleyras côté Gévaudan.

Les premiers visiteurs arrivent et se disent enchantés du parcours. Tant mieux.
L’achat en propre d’une épareuse permettra aussi aux bords des voies d’Alleyras d’être mieux entretenus.

Nous observons que tout ceci avance tranquillement mais sûrement.

en bref


dans la presse


recherche


infolettre

naviguer par mots


le temps