Vous êtes ici : Accueil » La Nature » Oh le bel champignon d’Auvergne ! Une création d’après Fukushima (...)

Oh le bel champignon d’Auvergne ! Une création d’après Fukushima ?

D 29 septembre 2012     H 08:36     A mko     C 0 messages


agrandir

C’est un peu la question que l’on peut se poser en voyant cette vesse de loup de la taille d’un ballon cueillie à Pont d’Alleyras en cette fin septembre 2012. Et d’un poids conséquent.

Contrairement aux idées reçues on peut cuisiner ce champignon, dont l’aspect se dégrade rapidement en fin de vie, par exemple en tranches pannées :

Ingrédients pour un champignon de 500g :

- la vesse de loup
- 2 jaunes d’oeufs
- 25 g de beurre
- 25 g de chapelure
- du sel et poivre
- un mélange d’herbes

Recette :

On lave la vesse et on la coupe en tranches.
On la badigeonne avec les jaunes d’oeufs battus.
On recouvre les tranches de sel, poivre, du mélange d’herbes et de la chapelure.
Et on fait revenir dans une poêle préalablement beurrée.

C’est excellent dit-on (mais ce qu’on dit...). Peut également se faire à la poêle aillé et persillé.

Bon appétit ! Et merci Alleyras Capitale pour tes bons tuyaux. Nous déclinons quand même et néanmoins toute responsabilité sur les conséquences de l’ingestion du résultat.

en bref


dans la presse


recherche


infolettre

naviguer par mots


le temps