Vous êtes ici : Accueil » Alleyras » Téléphonie mobile 4G à Alleyras : l’accord pour l’implantation du pylône est (...)

Téléphonie mobile 4G à Alleyras : l’accord pour l’implantation du pylône est publié [MAJ]

D 6 novembre 2019     H 21:06     C 0 messages


L’organisme national qui donne les autorisations d’implantation des pylônes de radiotéléphonie mobile, l’ANFR, agence nationale des fréquences, vient de publier le 30 octobre dernier son accord pour le site d’émission du suc de Labre, curieusement situé "chemin des hivers".

On peut constater que le premier opérateur autorisé est SFR pour la 3G et la 4G ce qui est normal puisque c’est SFR qui a été déterminé opérateur "leader" en Haute-Loire. En Lozère c’est par exemple Orange. Les autres opérateurs, Bouygues et Orange vont partager les installations de SFR notamment la bande passante amenée par faisceau hertzien et non pas par la fibre qui passe à 400 mètres du site. Cherchez l’erreur. Ils devraient aussi partager les antennes.

Free Mobile quant à lui devrait arriver avec ses propres équipements si cela se passe comme ailleurs.

Les autorisations arriveront dans les prochaines semaines pour ces 3 autres opérateurs.

Tout ceci pour une date de mise en service prévue avant le 31 janvier. Le 31 décembre serait bien...

Côté pylône on voit que ce qui est autorisé sur le document officiel est un mat de 30 mètres de hauteur, ce qui signifie que le poteau en béton qui servait de support aux antennes TDF à l’époque où le relais TV était en fonctionnement, avec 3 chaînes analogiques réémises avec 6W de puissance qui furent définitivement arrêtées le 29 novembre 2011, sera soit enlevé soit laissé non utilisé. Un nouveau pylône plus haut sera donc installé.

[MAJ du 11 novembre]

Nos interrogations vis à vis de l’alimentation du relais par la fibre sont levées : une déviation a bien été prévue du câble optique qui descend au Pont d’Alleyras vers le relais. Contrairement au trajet de la fibre qui descend le long de la via Bolena qui est enterré, cet acheminement se fera en aérien sur les pylônes EDF existants depuis l’axe principal.

Sur la photo du permis de construire apposé sur les lieux que nous ajoutons on voit bien qu’il a été accordé à SFR pour l’érection du pylône de 30 mètres.

[Le logo de l’article représente la couverture du futur relais calculée par nos soins]

Un message, un commentaire ?
Qui êtes-vous ?
Votre message

en bref


dans la presse


recherche


infolettre

naviguer par mots


le temps

sur twitter