Vous êtes ici : Accueil » Loisirs » Vénal et hivernal : comment s’affranchir en partie des banques

Vénal et hivernal : comment s’affranchir en partie des banques

D 25 janvier 2014     H 09:44     A mko     C 6 messages


agrandir

Ah les longues soirées d’hiver bloqués chez soi... Et si on s’intéressait à l’argent virtuel ?

La monnaie virtuelle vous en avez sûrement entendu parler. Le Bitcoin affole banques et gouvernements puisque c’est une monnaie qui s’échange de pair à pair, en peer to peer, hors des réseaux financiers.

Pour détenir des Bitcoins ou des monnaies du même style, Namecoin,Litecoin qui est son pendant libre, Devcoin, IXCoin, PPCoin, Terracoin... vous pouvez certes les acheter avec une carte bancaire via des sites spécialisés mais vu leur forte côte actuelle vous allez les payer très cher. A moins que vous ne vouliez jouer au trader, spéculer etc. et dans ce cas libre à vous.

En février 2011 1 BitCoin = 4,15 €. En février 2013 1 BitCoin = 589.58€.

Mais ce n’est pas l’objet de cette petite introduction car vous pouvez aussi en créer presque en vous amusant, ou plus exactement proposer un service de calcul avec un vieil ou plusieurs vieux PC, service qui sera rémunéré dans la monnaie virtuelle de votre choix.

Pour cela il faudra équiper ces vieux ordinateurs de processeurs de calcul performant et actuellement ce sont les cartes graphiques dont on se sert pour les jeux vidéos qui offrent le meilleur rapport performances prix (cartes NVidia, AMD...). Puis il faudra télécharger un petit programme, l’installer, et le laisser tourner 24 heures sur 24. Des versions existent pour tous les systèmes, Window$ Mac et Linux. Ainsi automatiquement vous pourrez en fonction de la vitesse de calcul espérer obtenir par exemple 0,2 Litecoin par jour. La performance de la connexion Internet n’entre pas du tout en compte, donc nos vallées du Haut-Allier et zones rurales ne sont pas défavorisées sur ce point. On va pouvoir gagner plein de brouzoufs quand même.

Tout le calcul consiste à bien prendre en compte la valeur du Litecoin ou Bitcoin et la mettre en balance avec le prix d’achat de votre carte graphique plus la note d’électricité consommée. Ainsi en choisissant le Litecoin et hors consommation électrique on peut actuellement rembourser sa carte grapĥique en un mois. Le reste c’est du bénéfice.

Que faire de son argent virtuel ?

Bonne question. De plus en plus de commerces, surtout en ligne, acceptent les monnaies virtuelles. Une liste ici.

Vous pourrez aussi les échanger bien sûr en monnaie courante, en euros par exemple via des sites spécialisés.

Alors est-ce un hobby de geeks, de férus d’informatique ?

Certainement au tout début. Actuellement des sites expliquant un démarrage facile existent et donc tous ceux qui savent manipuler un peu leur(s) ordi(s) peuvent s’y amuser.

Pour bien débuter

Cet article n’étant qu’une mise en bouche, vous allez pouvoir si cela vous intéresse assimiler encore mieux le concept avec :

- le tutoriel très clair en français de Nicolas sur le site deKorben

- le site Bitcoin.fr qui dispose de vidéos d’explication

- le siteLitecoin en français assez clair aussi

- on peut suivre le cours des monnaies virtuelles ici

Amusez-vous bien. Cet article sort un peu du cadre traditionnel d’Alleyras Capitale, mais bon, c’est l’hiver et faut s’intéresser à des choses plus futiles. Là c’est amusant et vénal. Ca peut être utile en ces temps de crise financière, insiste-t-on, et morale, nous dit-on, aigüe.

3 Messages

  • Je veux pas démoraliser nos amis mais il faut préciser que miner du bitcoin c’est le monopole ( et oui déjà c’est triste ) de nos amis les Americains ( encore et toujours eux me direz vous ) qui ont créée de véritable appartements rempli de carte graphique et aussi ne pas oublier de préciser que le nombre de Bitcoin disponible est limitée à je ne sait plus quelle nombre .
    Y’as un article là dessus qui est sorti dans le nouvel obs.
    Bref sinon pour l’histoire c’est un Yaponais ( Japonais) qui à crée ça tout seul dans son appart ( faut croire que la solitude favorise l’imagination, on devrait être bien placer pourtant nous non ?! )


  • Evidemment il y a un bémol à cet engouement général pour la monnaie virtuelle et je crois que d’ici peu tout cela sera réglementé ... ou interdit :

    Source => LAPRESSE.CA

    Deux hommes ont été inculpés lundi à New York pour avoir illicitement vendu des bitcoins destinés à l’achat en ligne de stupéfiants sur Silk Road, « l’eBay de la drogue » fermé en octobre par les autorités américaines.
    Poursuivis notamment pour blanchiment d’argent, Robert Faiella, 52 ans, et Charlie Shrem, 24 ans, sont accusés d’avoir émis pour un million de dollars de bitcoins à partir d’une plate-forme d’échanges électronique clandestine, a indiqué le bureau du procureur de New York.

    Les internautes pouvaient ainsi acquérir cette monnaie virtuelle sans risquer d’être identifiés et acheter de la drogue sur Silk Road « en se mettant hors d’atteinte des autorités », précise le communiqué du procureur, ajoutant que les deux suspects encourent au moins vingt ans de prison.

    Silk Road a été fermé le 2 octobre et son fondateur arrêté par les autorités américaines, selon qui ce site internet servait à acquérir héroïne, cocaïne ou LSD moyennant des paiements exclusivement libellés en bitcoins.

    « Quand les bitcoins, comme n’importe quelle monnaie traditionnelle, sont ’blanchis » et utilisés pour alimenter des activités criminelles, les autorités n’ont d’autres choix que de passer à l’action », a commenté le procureur de Manhattan Preet Bharara.

    Selon lui, la justice poursuivra « sans relâche » tous ceux qui seraient tentés d’utiliser « les nouvelles formes de monnaie » à des fins illicites.

    Inventé en 2009, le bitcoin s’échange en ligne de gré à gré et est parfois présenté comme l’argent du crime en raison de l’opacité supposée de ce système.

    Groupement des plus grandes banques mondiales, l’Institut de la finance internationale a récemment pointé l’absence d’une « régulation adéquate » du bitcoin, qui priverait les gouvernements de moyens d’action en cas d’utilisation frauduleuse de cette monnaie (terrorisme, drogue...).


  • le bitcoin "virtuel"n’échappe pas aux caractéristiques néfastes du système bancaire actuel "réel" : quelques clients contrôlent la quasi-totalité des bitcoins parmi les milliers de clients, la spéculation va bon train- 1 bitcoin en 2011 vaut 4 dollars et 950 début 2013- sans compter les trafics criminels de la drogue et autres- à ce sujet, voir le témoignage éclairant du beau Léon sur ce site.
    Ainsi, il y a des plateformes réelles, les paradis fiscaux pour trafiquer et aussi des plate-formes virtuelles bitcoin. Pourtant le titre était alléchant- comment s’affranchir des banques-
    On en revient toujours, comme salarié, paysan, artisan à la vieille question actuelle : comment affranchir le travail du capital


en bref


dans la presse


recherche


infolettre

naviguer par mots


le temps