Vous êtes ici : Accueil » Accès » Train : Sarkozy raye toutes les lignes du massif central en 2014 (...)

Train : Sarkozy raye toutes les lignes du massif central en 2014 !

D 30 avril 2012     H 14:54     A mko     C 0 messages


agrandir

Après notre brève sur les travaux de remplacement des traverses entre Labastide et Le Monsatier sur la Translozérienne, que la SNCF, RFF et les journalistes font passer pour une quasi ligne nouvelle, nous avons recueilli la réaction d’un des membres de l’association pour la défense du Cévenol (axe principal qui donne correspondance vers Mende), association qui regroupe aussi des responsables politiques de tous bords. La voici, elle parle d’elle-même :


Malheureusement, ces reportages sont issus d’une volonté d’endormir la vigilance des défenseurs du réseau ferroviaire ! Encore un coup de com’ RFF/SNCF pour tenter de masquer le scandale du 40 km/h sur voie neuve qui perdure sur la section la Bastide - Belvezet… Les traverses sont changées sur la section Le Monastier-Mende seulement. Seul le TER de mi-journée est remplacé par un bus et encore, que sur la section Marvejols - Mende ! Donc rien de nouveau sur la section Mende - La Bastide, et si RFF change les traverses de l’autre côté c’est qu’il y a urgence tout simplement ! Cela correspond d’ailleurs à de l’entretien, courant, rien de plus, il ne faut pas croire au Père Noël… "Faire peau neuve" est une expression classique des communiqués de presse SNCF, et les médias ont relayé du vent sans vérifier. But unique : endormir les esprits ! Quant aux vitesses sur la ligne des Cévennes le cabinet d’expert indépendant a montré dernièrement que suite aux travaux de l’automne prochain (2012) et à l’état actuellement constaté des infrastructures, rien ne s’oppose à ce que les vitesses initiales soient rétablies en 2013. Evidemment, la SNCF affirme le contraire sans pouvoir trouver d’arguments contre !

Suite aux assises du ferroviaire organisées dernièrement par "NKM", là encore pour gagner du temps, la ligne de Mende et la section Langeac - Langogne (au moins) font partie des 11 000 km qui doivent prochainement fermer, alors ne nous laissons pas endormir par la presse, manipulée (par ignorance sans doute) des vrais objectifs d’un gouvernement à l’agonie !!

Je suis très pessimiste quant à l’avenir de nos lignes de montagne, il y a un lobby puissant des filialles routières de la SNCF pour les faire fermer, le but inavoué publiquement est toujours le même, même si la SNCF a été gênée par les actions des nombreuses associations d’usagers en France de plus en plus "remontées" face à tant de mensonges !

Il est temps de changer l’équipe de commerciaux dirigeant cette entreprise, c’est la seule solution si on veut revenir à une qualité de service minimale, ce qu’on sait faire depuis longtemps sans vraiment de moyens supplémentaires. la volonté politique à haut niveau n’est toujours pas là, c’est clair !!!

De plus pour corroborer ses propos, nous venons de tomber sur le document prévisionnel du gouvernement Sarkozy et de sa ministre des transports Nathalie Kosiusko Morizet concernant le réseau ferroviaire à l’horizon 2014. Regardez les cartes, le massif central (les Alpes également) n’aura plus AUCUNE ligne de train.


Les lignes ferroviaires aujourd’hui.


En 2014 : On liquide !

Nous pensons qu’Il faut répondre présent aux actions des collectifs d’usagers qui se développent un peu partout et contester la liquidation et la confiscation des biens communs au bénéfice de la finance mises en route sans vergogne depuis quelques années. Et puis utilisons le train ! Notre petit village à la chance d’avoir une gare où s’arrêtent 4 trains par jour, profitons en tant qu’ils existent !

Quelques liens pour s’informer :

- la fédération nationale des associations d’usagers des transports
- l’association des élus pour la défense du Cévenol
- les usagers du Gard et départements limitrophes.
- le rail en cévennes.
- le massif central ferroviaire.

en bref


dans la presse


recherche


infolettre

naviguer par mots


le temps

Soutenir par un don